Assurances / Donation / Famille / Immobilier / Juridique / Patrimoine / PlacementPosté le

Les Séniors dépendants

Les Séniors dépendants
Voici le troisième et dernier volet de notre triptyque sur comment protéger les personnes fragiles.
Parce que la durée de vie s’allonge, se protéger et protéger les siens dans la perspective du quatrième âge se décide aujourd’hui.
La protection de la personne en prévision du « grand âge » doit s’envisager sous plusieurs aspects. De multiples solutions juridiques, civiles, fiscales et financières existent, il convient de les mettre en place assez tôt afin qu’elles assurent pleinement leur efficacité.
Protéger le conjoint survivant :
Les époux peuvent moduler leurs droits respectifs selon l’état de leur patrimoine et le niveau de revenu recherché. Pour cela, vous avez le choix du régime matrimonial, le recours aux libéralités (donation entre époux, testament) ainsi que tous les avantages matrimoniaux qui existent, et le démembrement de propriété.
Préserver et compléter ses revenus :
Les règles juridiques apportent une première réponse, mais c’est surtout à des placements adaptés que l’on répondra à cette problématique.
Quelques exemples afin de compléter ses revenus à terme :
– L’acquisition de la nue-propriété d’un actif immobilier de rapport vise à percevoir, à terme, des revenus fonciers.
– La location meublée est, à mon avis, un excellent outil de revenus. Elle est rentable, garantie car c’est souvent un bail commercial qui vous est proposé, et fiscalement intéressant car les revenus ne sont pas fiscalisés le temps d’amortir le bien. Ce qui peut durer une petit vingtaine d’année.
– Les contrats d’assurance vie à annuités variables. Le principe est d’investir un capital dans un contrat et d’obtenir à date fixée par les parties, un revenu régulier viager.
Gérer, c’est prévoir !
C’est aussi s’entourer de conseils compétents.
Ces articles ont été écrits en pensant fortement à Jean Aulagnier mon professeur et doyen de l’Université de Clermont-Ferrand, dont ses « dadas » sont le démembrement de propriété et la protection des personnes vulnérables. Donc à Jean Jean.
Pierre-Emmanuel JOSEPH