Blog / RetraitePosté le

Retraite ! J’oublie tout !

Retraite, j’oublie tout, plus rien à faire du tout, … (pour paraphraser une chanson des années 80)

Je pourrais vous parler des vacances, et du bon temps.

Je vais vous parler des systèmes de retraites. De grands changements arrivent sur nos retraites par répartition. C’est logique, c’est même mathématique, quand vous avez un pays vieillissant. Autrefois nous étions à 2, 5 actifs pour 1 retraité. Nous arrivons aujourd’hui à 1 actif pour un retraité…

La première action à faire, est un audit retraite. Même si vous avez que 35 ans voir moins. Cela vous permettra de vous projeter, et de mettre des solutions en place longtemps avant. Cet audit s’affinera plus avancerez dans le temps et plus vous vous rapprocherez de votre prise de retraite.

Ce n’est pas une solution mais des solutions que vous devez mettre en place. Pas envisager, mais mettre en place…Tout le temps perdu est irrémédiablement perdu. Donc arrêtez de réfléchir et foncez.

N’oubliez pas que si vous divisez le temps d’épargne par deux, vous êtes obligez de multiplier par quatre votre effort d’épargne à rentabilité constante…Donc le temps est un facteur essentiel, primordial. Ce n’est pas une solution mais des solutions alternatives à la retraite par répartition (retraite obligatoire) que vous devez faire.

Alors que pouvons-nous faire ? Qu’avons-nous à notre disposition comme solutions alternatives ?

  • En tant que salarié vous avez peut-être une retraite (Article 83, un PERCO) à disposition dans votre entreprise. N’hésitez pas à y abonder.
  • Si vous êtes non salarié, vous pouvez mettre en place une retraite par capitalisation dit retraite Madelin. Il y a « à boire et à manger » dans ce domaine. Les contrats proposés sont souvent peu clairs. N’hésitez pas à vous faire assister.
  • Vous avez aussi la possibilité de faire un PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire). C’est un système de retraite individuelle à titre personnel. Cela peut venir à la place ou en complément d’une des deux solutions précédentes.
  • Investir dans un bien immobilier afin de percevoir des revenus locatifs.
  • Epargner dans un contrat d’assurance vie, qui apportera une certaine rentabilité et souplesse à votre retraite.
  • Acheter la nue-propriété d’un bien immobilier ou de SCPI (parts de société immobilière), afin de percevoir des revenus futurs.
  • Investir enfin dans des logements meublés (Résidences services).

Plusieurs remarques importantes :

  • Quand vous mettez en place un système de retraite par capitalisation 10 ans avant votre retraite, vous avez une espérance de vie de 20 ans. Vous ne pouvez pas percevoir autant que ce que vous avez mis. Exemple à 55 ans je mets une retraite dite Madelin en place en mettant 500 € par mois. Je percevrais 350 € par mois, voire un peu plus, à 65 ans pour tout ma vie durant. A l’inverse, je mets en place la même solution à 30 ans, je percevrai 650 € par mois.
  • Ai-je parlé gain fiscal ? Quand vous faites un système de retraite, vous avez en général une réduction de base imposable ou d’impôt. Mais ce ne doit pas être l’élément déterminant. Vous vous faites un complément de retraite, et non une solution pour avoir une réduction d’impôt.
  • Aucune solution n’allie la rentabilité, la fiscalité, la souplesse, la sécurité, …Elles ont toutes des inconvénients et des avantages.

Faites-vous accompagner, conseiller.

Passez d’excellentes vacances d’été.

 

Que la force soit avec vous.

 

Pierre Emmanuel JOSEPH

www.ethis-invest.fr

contact@ethis-invest.fr